17/04/2008

Il serait temps d'y penser.

A quoi ? A mon avenir...

L'année prochaine, le master : l'année du choix ! Que faire ? Depuis des années, je le savais : les romanes à l'ULB, d'abord pour être prof puis pour me lancer dans l'édition. L'édition, un terme bien vague : qu'est-ce qu'on y fait exactement ? Je n'en sais rien. On ne nous dit rien. Et puis, en serais-je capable ? Comment pourrais-je juger des écrivains, moi qui n'ai aucun talent pour l'écriture ? Aimer lire ne suffit pas, il faut connaître les bases, avoir un certain goût pour les jolies phrases. Savoir reconnaitre le talent. Je lis beaucoup, bien sûr, mais mes lectures personnelles sont loin d'être dictée par la beauté de l'écriture. Non, je lis pour m'évader, pour échapper du quotidien. Généralement, les lectures imposées, celles qui sont issues de la "grande littérature" me laissent de marbre. Si l'histoire ne me plait pas, je me fous de la façon dont c'est écrit... C'est ce qui me fait croire que je n'ai pas le potentiel pour me lancer là-dedans. Mais alors quoi ? Que reste-t-il avec cette vague formation, sans grandes débouchées ?  

Je déteste avoir à faire des choix... 

09:26 Écrit par Mag dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.